Plus de 60.000 p.-v. ont été dressés depuis le début du confinement

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

À la date du 23 avril, il y avait officiellement 57.396 procès-verbaux dressés pour non-respect à diverses mesures de confinement, rapportent les titres Sudpresse lundi, citant les chiffres des infractions enregistrées dans la Banque de données nationale générale (BNG). "Il y en a sûrement beaucoup plus que ça", observe Jonathan Pfund porte-parole de la police fédérale car "toutes les zones n'ont pas encore envoyé leurs chiffres en la matière". "On a probablement dépassé les 60.000 procès-verbaux", estime-t-il. Ce sont les infractions à la "Santé publique" qui sont le plus souvent enregistrées dans les procès-verbaux (22.357). C'est en province du Hainaut que ces faits ont été constatés le plus fréquemment. Viennent ensuite le non-respect de l'interdiction de déplacement (19.256) ou encore le non-respect de l'interdiction de rassemblement (15.116). Loin derrière, d'autres cas ont été également enregistrés dans les données de la BNG : 440 personnes ont été verbalisées pour non-respect règles distanciation sociale. Le non-respect des horaires d'ouverture et de fermeture de commerces a également été sanctionné. "Les services de police seront prêts dans le cadre d'un déconfinement progressif, mais pour l'heure, nous restons très attentifs au respect des règles de confinement", assure encore Jonathan Pfund. "Et celles-ci valent jusqu'au 4 mai". (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info