Plus de la moitié de la population voit un intérêt dans des "badges corona"

Publié le à GAND (BELGIUM)

Plus de la moitié de la population serait stimulée par des "badges corona" avec des messages épinglés tels que "1,5 m toute la journée éloigne le virus!". C'est ce qui ressort d'un rapport de l'UGent transmis à la Celeval, la cellule d'évaluation fédérale, qui se réunit mardi. "Les badges indiquent que vous êtes vous-même motivé", explique Maarten Vansteenkiste, psychologue comportemental à l'université gantoise, "et peuvent jouer un rôle de lien social et susciter un comportement 'coronaproof' chez ceux qui les voient". Un badge corona contient un message que les citoyens peuvent épingler sur leur manteau ou leur pull. La philosophie de base est ici que les citoyens se tiennent mutuellement en alerte. Selon 52% des personnes interrogées, soit 4.877 personnes au total, un tel insigne les inciterait à respecter les règles. "De cette façon, une vigilance collective est créée, où nous nous encourageons ou nous nous responsabilisons pour suivre les mesures liées au coronavirus", pense Maarten Vansteenkiste. Cette pression de groupe explicite pourrait avoir des effets positifs sur notre comportement, estiment les chercheurs. Toute personne qui arbore un badge s'associe ainsi à un projet social commun. Mais celui-ci suscite également le comportement souhaité de la part des spectateurs et communique un engagement social. De cette façon, ceux qui portent un badge n'ont plus besoin de signaler verbalement aux autres qu'ils ne respectent pas la distance physique. "Alors que beaucoup sont réticents à signaler les mesures aux autres, cela est moins nécessaire de cette façon ou cela peut être fait de façon plus ludique plutôt que condescendante ou pédante", interprète le psychologue comportemental. Selon lui, les badges peuvent être diffusés sous toutes sortes de formes et de couleurs et les slogans peuvent être assez drôles. Seul un tiers des personnes interrogées ont cependant indiqué qu'elles porteraient effectivement un tel badge. L'idée n'a-t-elle pas d'avenir? "Plus le port s'impose et devient la norme, plus ce comportement protecteur contre le coronavirus est encouragé", peut-on lire dans le rapport. "Les badges peuvent donc jouer un rôle social." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info