"Pour l'instant, mon parti dit clairement non" à un gouvernement sans la N-VA

Publié le à BRUXELLES (België)

Koen Geens, vice-Premier du gouvernement en affaires courantes et ministre de la Justice démissionnaire, a répété mardi matin au micro de La Première que son parti, le CD&V, n'envisage pas, dans l'état actuel des choses, la possibilité d'aller vers un gouvernement fédéral qui serait minoritaire côté flamand, soit sans la N-VA. Les autres partis flamands sont-ils trop faibles pour "y aller" sans la N-VA? "Je pense que oui", répond-il, au lendemain du rapport final au Roi des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte. On attend mardi l'annonce par le souverain d'un duo PS - N-VA chargé de déminer le terrain en vue de véritables négociations pour la formation d'un exécutif fédéral. Des deux prochains "préformateurs" ou médiateurs, dont le Roi doit encore dévoiler les noms (Rudy Demotte et Geert Bourgeois sont pressentis), le ministre attend "qu'ils cherchent ce qui les unit, et unit les trois Régions et les communautés du pays". Le but est "que leur travail aide le prochain formateur à former un gouvernement. La mission sera compliquée". "On aurait préféré que ce soit directement des formateurs, mais vu la situation du futur président du PS (Paul Magnette, seul candidat à l'élection des 18-19 octobre, NDLR), on a préféré attendre", observe Koen Geens, qui renvoie aux deux principaux partis du Nord et du Sud la responsabilité de trouver des points de convergence. "C'est à eux deux d'essayer de s'en sortir cette fois", constate-t-il, rappelant que son propre parti a déjà, durant les deux précédentes législatures, participé au déblocage de la situation avec l'un (PS en 2011) puis l'autre (N-VA en 2014) de ces deux acteurs. "Pour l'instant, mon parti dit clairement non (à un gouvernement minoritaire coté flamand), et on n'est pas les seuls", a encore répété le ministre, qui reste lucide: "les chances sont petites d'avoir un gouvernement d'ici à la fin de l'année", constate-t-il. Quant à un éventuel remplacement de Charles Michel, bientôt parti à l'Europe, au poste de Premier ministre du gouvernement en affaires courantes: "on n'en a pas encore parlé", tranche celui qui est pressenti pour cette promotion temporaire. Meyrem Almaci, la présidente de Groen, s'exprimant dans l'émission "De Ochtend" (VRT), a de son côté estimé mardi qu'"après quatre mois, il est temps qu'on arrive à quelque chose". Au niveau fédéral, la Belgique a besoin "d'un projet 'chaud' qui stimule l'économie de telle manière qu'on ne manque pas d'opportunités comme on est en train de le faire au niveau flamand", où son parti est dans l'opposition. Tout en refusant de spéculer sur la possibilité d'un gouvernement laissant finalement la N-VA de côté, elle a précisé que son parti "reste disponible". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous retrouvez votre stabilité intérieure. Par conséquent, vous prenez vos décisions de façon réfléchie.

Taureau

Vous avez besoin de vous rendre utile en donnant des conseils aux autres.

Gémeaux

Vous vous faites plaisir en cherchant à obtenir l’objet que vous convoitez depuis un bon moment.

Cancer

C’est le moment de bouger si vous êtes à la recherche d’un emploi. Une proposition vous parvient très rapidement.

Lion

Il va falloir canaliser votre impulsivité si vous voulez rester crédible auprès de vos interlocuteurs.

Vierge

Cela vous arrive rarement, certes, mais aujourd’hui vous manquez cruellement d’organisation dans votre travail.

Balance

Vous donnez un coup d’accélérateur à vos projets. Vous êtes réactif en prenant de bonnes initiatives.

Scorpion

Une négociation professionnelle prend une tournure inattendue. Vous risquez de perdre un avantage.

Sagittaire

Vous êtes sûr de vous, de vos actes ou de vos opinions. Vous ne vous laissez pas influencer.

Capricorne

Vous êtes intraitable, inflexible. Il ne fait pas bon s’opposer à vous pendant quelques jours.

Verseau

Vous avez une proposition de contrat, un engagement à tenir ou une promesse à honorer. Vous êtes attendu au tournant.

Poissons

Ce n’est pas le moment de vous écarter de votre ligne de conduite. Ne perdez pas de vue votre principal objectif.

Notre sélection d'annonces