Pour les moins de 55 ans en France, un vaccin différent après l'AstraZeneca

Publié le à Paris (France)

Les moins de 55 ans ayant déjà été vaccinés avec une première dose d'AstraZeneca se verront proposer un vaccin différent pour la deuxième dose, ont annoncé vendredi les autorités de santé, au moment où l'exécutif espère freiner la troisième vague de l'épidémie de Covid-19.La Haute autorité de santé (HAS) a officialisé vendredi matin cette nouvelle règle, jugée "totalement logique" par le ministre de la Santé Olivier Véran pour les plus de 500.000 personnes concernées, dont il fait lui-même partie, puisqu'il avait reçu sa première injection début février en tant que professionnel de santé. Concrètement, une personne de moins de 55 ans vaccinée avec l'AstraZeneca aura un rappel avec un vaccin à ARN messager, soit celui de Pfizer/BioNTech, soit celui de Moderna, a indiqué la HAS. Pour les autorités sanitaires, il s'agit de résoudre un nouveau casse-tête provoqué par le vaccin du laboratoire anglo-suédois, dont le parcours chaotique est lié notamment au risque de thromboses (caillots sanguins) atypiques qu'il provoque de manière exceptionnelle. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info