Préavis déposé pour des actions et arrêt de travail le 3 mars dans les guichets de la SNCB

Publié le à BRUXELLES (België)

La CGSP Cheminots a envoyé lundi soir à la SNCB un préavis d'actions et d'arrêt de travail pour le mercredi 3 mars afin de protester contre la fermeture d'une quarantaine de guichets, a indiqué à Belga le syndicat socialiste. La circulation des trains ne devrait pas être touchée.Par ces actions, le syndicat socialiste souhaite alerter les clients et les cheminots sur les enjeux de la fermeture de 44 guichets décidée par la direction, a expliqué le président national de la CGSP Cheminots, Pierre Lejeune. Le conseil d'administration de la SNCB a en effet acté le 9 février la fermeture de ces guichets dans les gares concernées d'ici la fin de l'année. Plusieurs réunions, dont une ce lundi, ont eu lieu depuis entre direction et syndicats mais celles-ci "n'ont pas permis de rassurer sur l'avenir des activités", selon M. Lejeune. "Nous avons dû constater qu'il n'y a plus de dialogue." Les actions annoncées, qui se tiendront le 3 mars entre 10h et 15h, visent à "défendre le service public" et pas à pénaliser les voyageurs, a-t-il souligné. On ne sait pas si les autres syndicats lanceront un appel similaire. Dans un communiqué, le syndicat libéral annonce une rencontre avec le ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) le 1er mars. "Nous réaffirmerons nos volontés et espérons obtenir une oreille plus qu'attentive de sa part", dit le syndicat libéral. "Le SLFP Cheminots condamne le mépris de la SNCB envers ses guichetiers et n'hésitera pas à utiliser les moyens mis à sa disposition pour faire pression sur celle-ci." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info