Près de 330.000 inscrits sur Qvax, gare à ne pas omettre de confirmer l'appel

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Quelque 328.000 personnes étaient inscrites mercredi en fin de journée sur la plateforme en ligne Qvax qui liste les réservistes pouvant bénéficier de vaccins contre le Covid non-utilisés. Environ 120.000 le sont en Wallonie, selon les derniers chiffres du délégué général Covid-19 en Wallonie, Yvon Englert.Au deuxième jour de l'ouverture du site, les convocations ont débuté. Il est toutefois apparu que certaines personnes se déplaçaient vers leur centre de vaccination sans avoir confirmé l'appel. "L'appel ne veut pas dire convocation. Il faut confirmer cet appel et attendre son heure de rendez-vous", rappelait-on. Avec Qvax, les autorités veulent s'assurer qu'aucune dose de vaccin ne soit perdue, ce qui peut être le cas lorsqu'une personne attendue dans un centre de vaccination ne s'y présente pas. Dans ce cas, le centre peut rapidement lancer un appel aux réservistes pour bénéficier d'une injection. Les inscrits sur Qvax sont classés par ordre d'âge ainsi qu'en fonction d'éventuelles comorbidités. Un jeune de 28 ans en bonne santé ne pourra donc pas dépasser un aîné de 65 ans, même s'il s'est inscrit avant sur la plate-forme. Le principe "premier inscrit, premier servi" n'y est donc pas de mise. Malgré cette garantie, le lancement ce mardi de Qvax a donné lieu à un important encombrement à l'enregistrement, qui semblait s'être apaisé mercredi. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info