Près de 42.000 masques de protection fabriqués par des détenus

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les détenus des prisons belges ont déjà fabriqué près de 42.000 masques de protection, a indiqué lundi la porte-parole de l'Administration pénitentiaire. Destinés au personnel pénitentiaire ainsi qu'aux détenus, les masques ont également été mis à disposition de l'agence Kind en Gezin, de l'Office des Etrangers ainsi que des services publics fédéraux Justice, Finances et Emploi. La demande étant actuellement plus importante que les capacités de production, les commandes ont temporairement été mises en attente, a affirmé la porte-parole de l'Administration pénitentiaire, Kathleen Van De Vijver, à l'agence Belga. "Nous continuons à recevoir des commandes importantes mais nous ne parvenons pas à suivre le rythme. Nous avons besoin de temps pour fabriquer ces masques et nous les produirons tant que nous pourrons nous procurer des matières premières", a-t-elle souligné, en ajoutant que 2.000 masques sont fabriqués quotidiennement. Depuis le début de la pandémie du coronavirus, treize détenus ont été testés positifs au virus. Onze d'entre eux se trouvent dans l'unité Covid-19 de la prison de Bruges. Parmi le personnel pénitentiaire, 61 infections ont été diagnostiquées et 33 personnes sont toujours absentes, selon Mme Van De Vijver. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info