"Près de moitié moins de navetteurs vers la Côte entre samedi et dimanche"

Publié le à OSTENDE (Belgique)

Le nombre de passagers qui ont pris le train pour aller se rafraîchir en bord de mer dimanche était inférieur à celui de samedi, a indiqué mardi le porte-parole de la SNCB. Les trains roulant vers et depuis la Côte n'ont pas connu de taux d'occupation supérieur à 80%. Les mesures prises par différentes communes côtières et le système de gestion des flux mis en place par la SNCB semble avoir permis une bonne répartition des voyageurs d'un jour dans les trains le week-end passé. Selon le porte-parole de la compagnie ferroviaire, un train sur cinq en direction d'Ostende avait un taux d'occupation qui oscillait entre 70 et 80%. Le taux d'occupation maximal des trains vers Blankenberge était de 30 à 40%. Celui des trains en direction de Knokke et La Panne est resté en dessous des 50%. Si Ostende, Blankenberge et Knokke-Heist ont respectivement reçu 15.000, 8.000 et 2.500 visiteurs en train samedi, il y en avait moitié moins le lendemain, affirme mardi le porte-parole. Un total de 13.860 navetteurs se sont rendus à la Côte belge dimanche, 7.700 à Ostende, 2.600 à Blankenberge, 1.300 à Knokke-Heist et 2.200 à La Panne. Deux ministres fédéraux, la gouverneure faisant fonction de Flandre occidentale, les bourgmestres des communes côtières et la SNCB participent mardi à une réunion de coordination à propos d'un plan de mobilité pour la Côte, touchée par une forte affluence estivale. La gouverneure a demandé au gouvernement fédéral de ne plus mettre en service de trains supplémentaires vers le littoral à partir du week-end du 14 août. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info