Présidentielle américaine 2020 - Second et dernier face-à-face plus apaisé et discipliné entre Donald Trump et Joe Biden

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le dernier débat électoral diffusé en direct entre le président sortant américain Donald Trump et l'ancien Vice-Président Joe Biden s'est déroulé de manière plus apaisée jeudi soir à Nashville (Tennessee), moins de deux semaines avant le scrutin présidentiel américain. Afin de garantir que les électeurs puissent entendre l'opinion de chacun des candidats sur six thématiques, les micros étaient temporairement coupés pour éviter que les adversaires ne s'interrompent.La modératrice Kristen Welker, de la chaine NBC News, a soumis aux candidats des questions relatives aux six thématiques clés de la campagne, à savoir le coronavirus, les relations interraciales, le changement climatique, la sécurité nationale, les familles américaines et le leadership. Un quart d'heure de débat était attribué à chaque segment, à l'entame duquel chaque orateur a bénéficié de deux minutes de temps de parole ininterrompu, le microphone de son rival pouvant être momentanément désactivé pour éviter la cacophonie. La commission indépendante chargée des débats électoraux espèrait avec cette nouvelle disposition éviter des échanges chaotiques et acerbes comme lors du premier face-à-face, fin septembre à Cleveland, dans l'Ohio. Les débats libres ont cette fois été plus fluides à Nashville car les candidats ont à tour de rôle, avec un minimum d'interruptions et d'invectives, calmement défendu leurs positions. La modératrice a salué une "discussion robuste" et "un débat fantastique" après les 90 minutes de face à face. Le président Donald Trump a lui-même loué la manière dont Mme Welker a géré les échanges, bien qu'elle ait dû sporadiquement rappeler à l'ordre le bouillonnant milliardaire. Selon une première évaluation de CNN, le temps de parole a été relativement équitablement réparti entre le conservateur Donald Trump, qui s'est exprimé 41 minutes et 16 secondes, et le démocrate Joe Biden qui a pris la parole 37 minutes et 53 secondes. Ce dernier a régulièrement fait part de son exaspération face aux déclarations de Donald Trump. Le magnat de l'immobilier a pour sa part à nouveau tenté de désarçonner son adversaire en l'attaquant sur un front plus personnel, au sujet des affaires de son fils Hunter Biden en Ukraine. Ce débat était perçu comme une dernière chance pour le président sortant de rattraper son retard dans les sondages à 12 jours du scrutin. Plusieurs millions d'Américains ont suivi le débat en direct entre le président conservateur, à la cravate rouge, et son rival démocrate, à la cravate bleu retransmis à la télévision et en ligne. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info