Protection du patrimoine à Bruxelles - Avis contraignant de la CRMS: le CDH se félicite que le PS et DéFI aient changé d'avis

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La présidente du parlement francophone bruxellois Julie de Groote (cdH) s'est réjouie lundi soir d'apprendre que "le PS et surtout DéFI aient enfin compris toute l'importance de la Commission Royale des Monuments et des Sites (CRMS)" dans la politique de protection du patrimoine de la Région bruxelloise. Selon elle, les parlementaires MR et DéFI de la Commission s'étaient exprimés, la semaine dernière, en faveur du texte original proposé par le ministre-président socialiste et qui réduisait à peau de chagrin les pouvoirs de la CRMS. D'après Mme De Groote, cela fait des mois qu'elle insiste sur la nécessité de conserver intégralement le levier particulièrement précieux de l'avis contraignant de la Commission Royale des Monuments et des Sites en matière de préservation du patrimoine à Bruxelles. "Bruxelles a trop souffert de la bêtise de nombreux promoteurs immobiliers pour risquer de nouvelles formes de bruxellisation dans une Ville qui reste un chantier immobilier permanent, à la merci des pelleteuses et des appétits gargantuesques des promoteurs et constructeurs de m2", a-t-elle commenté, dans un communiqué. La réforme en gestation du Code Bruxellois de l'Aménagement du Territoire (COBAT) se prépare à connaître une évolution significative en matière de protection du patrimoine: le maintien sous condition plus stricte de l'avis contraignant de la Commission Royale des Monuments et des Sites. Cet avis dit "conforme" est requis pour tout projet de construction, rénovation ou restauration impliquant, dans la capitale, des éléments de patrimoine protégés. Il avait été instauré au début des années '90 à Bruxelles après plusieurs décennies de démantèlement d'éléments de patrimoine sacrifiés sur l'autel de la spéculation immobilière. L'annonce du dépôt imminent d'un amendement en faveur du maintien de l'avis conforme par le président de la commission de l'aménagement du Territoire du parlement bruxellois, Ridouane Chahid (PS), a été applaudie lundi par DéFI, partenaire de majorité, tout comme, jusqu'ici, le cdH. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.