Protection Unit maintient sa confiance en son fondateur Samuel Di Giovanni, inculpé

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La société de gardiennage Protection Unit a décidé, à l'issue d'un conseil d'administration, de maintenir sa confiance en son fondateur Samuel Di Giovanni, a-t-elle indiqué jeudi par communiqué. Le patron de Protection Unit a été inculpé mercredi par la justice liégeoise pour délit d'initiés.Le CA de l'entreprise insiste sur le respect de la présomption d'innocence et précise ne pas disposer d'information supplémentaire, "n'étant pas concerné par le dossier". L'entreprise ne souhaite donc pas faire d'autre commentaire. Yves Bastin, directeur opérationnel de Protection Unit, assure "de manière inchangée" la gestion quotidienne de l'organisation. Samuel Di Giovanni, François Fornieri (actionnaire principal de Mithra, société liégeoise spécialisée en santé féminine) et Lucien D'Onofrio (directeur sportif de l'Antwerp FC) ont été auditionnés mercredi en tant que suspects dans un dossier concernant l'achat et la vente d'actions de la société pharmaceutique Mithra. La justice soupçonne un transfert d'argent de 800.000 euros du compte privé de François Fornieri vers celui de Samuel Di Giovanni, lequel aurait ensuite investi dans des actions de Mithra qui ont par la suite très rapidement pris de la valeur. De son côté, Lucien D'Onofrio a été relaxé sans être inculpé. Il a été longuement entendu par les enquêteurs mais n'a pas été déféré devant le juge d'instruction. La justice s'intéresse à lui dans le cadre d'actions Mithra achetées en 2015 pour près de 500.000 euros. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info