Protocole d'accord pour une réforme du système d'inspection de l'Afsca

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Un protocole d'accord visant à réformer le système d'inspection et à revaloriser les chargés de mission de l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) a été signé jeudi avec les parties concernées, à savoir l'Afsca elle-même, les représentants des organisations vétérinaires et les représentants des secteurs concernés, annonce le ministre fédéral de l'Agriculture David Clarinval dans un communiqué.La réforme comprend trois volets. Premièrement, une revalorisation des titulaires de contrats en tant qu'indépendants (inspecteurs et vétérinaires officiels) travaillant pour l'Afsca est prévue. Leur rémunération sera augmentée à partir du mois d'avril 2022 de 6,1% (après indexation pour l'année 2021) et d'une augmentation complémentaire de 1,9% des honoraires des chargés de mission à partir du 1er janvier 2023. Deuxièmement, le protocole prévoit de créer un corps d'indépendants capables d'effectuer l'expertise et d'autres tâches officielles "de manière correcte et suffisante". Troisièmement, un paquet global de mesures est attendu d'ici la fin 2022. Il s'agit notamment de la révision des fréquences d'inspection notamment dans les plus petites structures, de l'assouplissement du seuil d'agrément pour les petites entreprises, de l'intégration des contrôles renforcés au programme d'inspection ou encore de l'harmonisation des sanctions. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info