Quelques heurts devant le cabinet du ministre de la Santé à la manifestation des soignants

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La police a usé de gaz lacrymogène mardi en milieu de journée, sur la fin du parcours de la manifestation des soignants contre l'obligation vaccinale, à l'entrée du cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, a indiqué en début d'après-midi la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. Il n'y a pas eu d'arrestation.Des manifestants ont tenté de pénétrer de force dans le cabinet, selon la porte-parole de la police locale. Ils ont pu être repoussés. La porte d'entrée du cabinet a cependant été endommagée. Elle a été fissurée. Il n'y a pas eu d'arrestation, mais il y a déjà eu identification de certains fauteurs de troubles. Ces incidents sont survenus sur la fin du parcours de la manifestation du personnel soignant, qui s'étendait de la place de La Chapelle jusqu'au carrefour dit Arts-Loi, aux abords de la zone neutre. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info