RDC: cinq personnes tuées par les gaz toxiques de la lave du Nyiragongo

Publié le à Goma

Au moins cinq personnes ont été retrouvées mortes lundi, asphyxiées par les émanations toxiques de la lave rocheuse du volcan Nyiragongo entré en éruption samedi soir dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC)."Nous venons de découvrir cinq personnes mortes" dans la zone de Kibati, a déclaré à l'AFP Mambo Kawaya, président de la société civile de Nyiragongo, en périphérie nord de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Une autre personne est dans un "état critique, respirant difficilement, et a été acheminée à l'hôpital", a ajouté M. Kawaya. Ces personnes, essentiellement des jeunes gens, ont été "asphyxiées par le gaz de la lave" en train de se refroidir et qu'ils tentaient de traverser à environ 13 km au nord de Goma, là où la coulée a coupé un important axe routier reliant Goma au nord de la province. Le volcan Nyiragongo, dont les pentes dominent Goma et le lac Kivu, était entré soudainement en éruption samedi soir, provoquant la peur et la fuite des populations. Deux coulées de lave se sont échappées de ses flancs, dont une est arrivée jusqu'à la lisière de Goma, où elle s'est immobilisée dimanche matin. La route Nationale 4 a été coupée sur plusieurs centaines de mètres entre Goma et Butembo, interrompant la circulation sur cet important axe de commerce régional proche des frontières du Rwanda et de l'Ouganda voisins. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info