RDC: des rebelles, membres présumés des ADF, écument des villages du Nord-Kivu

Publié le à Beni

Des hommes armés, présumés être des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), ont écumé ce week-end des villages du territoire de Beni, dans le nord-est de la RDC, où une source locale parle d'au moins huit morts et plusieurs personnes enlevées.Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont attaqué les villages de Mbingi et Mapasana, à environ 25 km à l'ouest du chef-lieu Oicha. "Là, nous avons quatre personnes tuées, sept motos et plusieurs maisons incendiées, ainsi que le kidnapping de plusieurs personnes", a indiqué Kinos Katuo, président de la société civile du territoire.  Dimanche matin, selon lui, c'est le village de Mangazi, à quelque 7 km du lieu de la première attaque, qui a été ciblé par les rebelles. L'armée les a repoussés. Un rebelle a été tué, a-t-il dit. Ensuite, dans l'après-midi, ils sont allés non loin de là, à Matekelambi et Mabuo, "où l'ennemi se trouve encore". "Pour le moment nous avons un bilan de quatre personnes tuées et plusieurs autres disparues", a ajouté M. Katuo. Selon lui, les victimes ont été tuées par armes blanches et par balles. "L'accalmie que nous avons observée n'a pas duré", a-t-il déploré. Aucune source militaire n'était disponible dimanche après-midi pour confirmer ces informations. "Nous sommes en train de recouper les informations. Ce qui est vrai c'est que l'ennemi est présent dans cette zone", a de son côté déclaré Nicolas Kikuku, bourgmestre de la commune d'Oicha.  "Nous avons appris ce matin qu'un corps avait été amené à la morgue d'Oicha et je viens d'être informé d'un deuxième", a-t-il ajouté. Beni, dans le nord la province orientale du Nord-Kivu, est au coeur du territoire où opèrent les ADF, considérés comme le plus meurtrier des groupes armés qui sévissent depuis plus d'un quart de siècle dans l'est de la République démocratique du Congo. Les ADF, à l'origine des rebelles musulmans ougandais, sont désormais présentés par l'organisation jihadiste Etat islamique comme sa branche en Afrique centrale. Depuis le mois de mai, le Nord-Kivu et la province voisine de l'Ituri sont sous état de siège. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info