RDC: tensions dans le Sud-Kivu où l'ONU renforce sa présence

Publié le à KINSHASA (COD)

Les Nations unies ont annoncé lundi un renforcement de leur présence militaire dans une zone de l'est de la République démocratique du Congo en proie à des violences communautaires et où s'est récemment rendu un de leurs hauts responsables.Les violences agitent le territoire de Minembwe (Sud-Kivu), dans une région de hauts plateaux. Le 4 septembre, le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, avait plaidé sur place en faveur de "la prévention et la résolution des conflits intercommunautaires". "Les Nations unies n'abandonneront pas le peuple congolais", avait lui-même déclaré le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres le 2 septembre à Kinshasa. Quelques jours plus tard, le 7, des rebelles de la communauté bembe ont lancé une attaque contre un village de "Banyamulenge", ces Congolais éleveurs aux très lointaines ascendances rwandaises. "Les miliciens ont incendié toutes les maisons, les populations ont fui vers le centre de Minembwe", a rapporté à l'AFP Gadi Mukiza, bourgmestre de la commune rurale de Minembwe. La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) "renforce ses moyens de protection des civils dans cette zone pour soutenir les autorités congolaises et appelle les acteurs de ce conflit à mettre fin à la violence", a déclaré sa cheffe, Leila Zerrougui. La Monusco a déployé ses hélicoptères d'attaque en soutien à l'armée congolaise, a-t-elle détaillé. La Monusco note par ailleurs que entre 500 et 600 personnes se rassemblent chaque jour autour de ses bases à Minembwe et à Mikenge pour recevoir assistance et protection. La région est le théâtre de violences depuis début mai après la mort d'un notable des Banyamulenge, tués par des membres d'une communauté rivale. Les rumeurs d'intervention du Burundi et surtout du Rwanda (deux pays voisins de la RDC) dans ce conflit n'ont jamais été démontrées. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), 34.000 déplacés seraient directement affectés par ces nouveaux affrontements et de multiples villages auraient été brûlés. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Même si cela ne vous enchante pas, vous devez vous plier aux exigences de votre activité.

Taureau

N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ami avant de prendre une décision.

Gémeaux

Ne vous mêlez pas systématiquement des affaires des autres. Balayez d’abord devant votre porte.

Cancer

Votre activité professionnelle revient au cœur de vos préoccupations. Vous êtes face à un choix.

Lion

Il n’est pas trop tard pour prendre une bonne résolution financière. Ne vous enfoncez pas davantage.

Vierge

L’ambiance familiale est au beau fixe et votre vie de couple harmonieuse. Que demander de plus ?

Balance

De nouveaux contacts vous ouvrent de belles perspectives dans votre cadre de travail. Vous pouvez les saisir sans crainte.

Scorpion

Vous constatez beaucoup de jalousie tout autour de vous. Vous préférez l’ignorer.

Sagittaire

Optimiste comme souvent vous pouvez l’être, vous vivez aujourd’hui l’instant présent sans vous poser de question.

Capricorne

Vous redoublez de vigilance dans votre cadre professionnel. Vous ne voulez pas prendre le risque de perdre un avantage.

Verseau

C’est le volet financier d’un contrat qui vous préoccupe aujourd’hui. Lisez bien entre les lignes.

Poissons

Vous avez une bonne concentration, idéal si vous devez faire preuve de précision, au travail ou dans une activité.

Notre sélection d'annonces