Reynders juge "un peu excessif" le clip MR accusant Ecolo de vouloir taxer la viande

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le clip controversé du MR accusant Ecolo de vouloir taxer la viande est "probablement un peu excessif", a reconnu jeudi sur Bel RTL la tête de liste du MR bruxellois à la Chambre, Didier Reynders. "Ça fait partie des caricatures de campagne, c'est probablement un peu excessif, comme beaucoup de propos dans une campagne électorale", a-t-il reconnu, avant de noter que Groen proposait d'interdire la publicité pour la viande. Dans un autre dossier sur lequel s'écharpent le MR et Ecolo, celui de la réforme du système des voitures de société, le vice-Premier ministre MR du gouvernement démissionnaire détaille davantage la proposition de Françoise Schepmans de remplacer les voitures salaire par une prime au logement. "Plutôt que de payer une 'voiture salaire' à son employé, pourquoi un employeur ne paierait-il pas son emprunt hypothécaire ? Le salaire qu'un travailleur gagne avec sa voiture de société, il pourrait le demander comme avantage pour acquérir un logement. Aux mêmes conditions, en ne perdant pas un euro en poche. Ce choix lui serait laissé, ou celui d'un budget mobilité", expose M. Reynders dans Sudpresse. Interrogé par Bel RTL sur la présence possible d'armes belges dans le conflit au Yémen, le ministre des Affaires étrangères et de la Défense assure qu'il essaie, au niveau européen, de défendre un embargo sur les exportations d'armes vers l'Arabie saoudite. "Mais nous n'obtenons pas satisfaction auprès de nos collègues", déplore-t-il, rappelant les intérêts socio-économiques de plusieurs puissances européennes, dont la Belgique. Aucun licence d'exportation d'armes wallonnes vers l'Arabie saoudite n'est plus accordée depuis octobre dernier et l'affaire Kashoggi, mais les licences délivrées auparavant continuent d'être exécutées car elles ont une valeur faciale de 18 mois. "Maintenant, il faudrait suspendre les licences", a glissé Didier Reynders. Concernant le meurtre de l'étudiante anversoise Julie Van Espen, le ministre fédéral considère que la controverse sur le refinancement de la justice n'est pas l'aspect primordial du débat. "Un euro de plus ou de moins dans la justice ne change pas la capacité d'un juge à décider de l'arrestation immédiate d'un condamné pour viol". Il propose que dans certains cas de violences graves contre certains publics cibles, l'arrestation immédiate soit obligatoire et non pas laissée à l'appréciation du juge. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous allez généralement droit au but sans faire dans le détail. Vous obtenez aujourd’hui ce que vous voulez.

Taureau

Vous êtes récompensé de votre patience après vous être découragé à plusieurs reprises.

Gémeaux

Vous emportez une victoire sur un adversaire, voire une administration. Vos projets ne sont plus entravés.

Cancer

Vous attendez quelque chose, peut-être des nouvelles ou un signal d’un proche qui reste silencieux ou qui semble vous bouder.

Lion

Préparez-vous à une journée sous tension. Vous essayez que cela ne vous atteigne pas trop.

Vierge

Vous décidez de tourner une bonne fois pour toutes la page sur un passé ou une situation difficile.

Balance

Même si vous êtes séparé pour des raisons professionnelles, votre partenaire pense à vous et vous aime.

Scorpion

Ne prenez aucun engagement aujourd’hui, ne faites aucune promesse que vous ne pouvez tenir.

Sagittaire

Vous avez un défi à relever ou vous êtes mis au pied du mur par quelqu’un. Vous n’avez pas d’autre choix que de réussir.

Capricorne

Vous prenez aujourd’hui quelques libertés avec vos obligations, un travail, une mission. Vous n’en faites qu’à votre tête.

Verseau

La prudence est de mise en ce moment. Aussi, vous ne pouvez pas faire ou dire n’importe quoi.

Poissons

Contrairement au signe qui vous précède, vous prenez vos responsabilités très au sérieux. Vous ne faites aucun écart.

Notre sélection d'annonces