Route du Rhum - Jonas Gerckens victime d'une avarie importante de son safran bâbord

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Jonas Gerckens occupait toujours la 15e place en Class40 avec son Volvo104 à la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire organisée tous les quatre ans qui rallie Saint-Malo à la Guadeloupe, quand il a dû faire face à une avarie importante mardi. Le marin liégeois a vu l'axe inférieur de son safran bâbord se sectionner.Gerckens, contraint de rafistoler avec les moyens du bord, a dû diminuer sa vitesse pour ne pas aggraver la situation. En effet, l'axe inférieur de son safran bâbord s'est sectionné net et ne permet plus au skipper belge de poursuivre sa course sur la même lancée. "Jonas a donc décidé de changer sa trajectoire, espérant pouvoir basculer sur son safran tribord dans le courant de la nuit de mercredi à jeudi", a expliqué son encadrement dans un communiqué de presse. Ce contretemps pourrait mettre en péril son objectif de battre le record Belge, une 15e place en 2014. "Ce nouveau gros pépin est très dur moralement, mais tant que je n'ai pas passé la ligne d'arrivée, je continue à garder espoir pour la 15e place, même si ce n'est vraiment pas gagné d'avance", a dit Gerckens. "Cette nouvelle difficulté est surtout compliqué physiquement. Je ne suis pas épargné depuis le début de la course. J'ai juste eu deux jours de répit dimanche et lundi. J'ai besoin de repos, je me sens fort fatigué." "Cette pièce de safran était normalement incassable. C'est rageant d'être freiné à cause de cela. Ce n'est de la faute de personne... la faute à pas de chance. Mais je ne peux rien y faire, je dois accepter la situation et aller de l'avant", a ponctué le Belge. Au pointage de mercredi 00h50, Gerckens occupait encore le 15e place et naviguait à 1125.2 milles nautique de l'arrivée à Pointe-à-Pitre. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.