Salon CES à Las Vegas - Le grand patron du CES inaugure l'un des stands wallons

Publié le à Las Vegas (Belgique)

Les start-ups wallonnes présentes cette semaine au salon Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas ont eu droit à un moment privilégié mercredi matin, lors de l'ouverture officielle de l'événement. Le stand de l'Agence wallonne aux exportations et aux investissements étrangers (Awex) qui leur est consacré a en effet été inauguré par Gary Shapiro, le grand patron (et fondateur) du CES. Une opportunité unique pour ces jeunes pousses de gagner en visibilité.A son arrivée, Gary Shapiro a d'abord symboliquement découpé le ruban installé devant le stand de l'Awex, qui lui avait remis au préalable un masque buccal aux couleurs de la Belgique. Alors que sa présence devrait être furtive, il a finalement été invité par la délégation wallonne à faire le tour des différentes start-ups présentes. Le patron du CES a ainsi pris le temps, durant près de 30 minutes, de découvrir les produits et solutions développés en Belgique.  L'inauguration par le patron du salon est, d'une part, le fruit du travail du Village francophone, un événement, auquel participe l'Agence wallonne, organisé en parallèle de dix salons technologiques internationaux durant l'année et dont l'ambition est de connecter les différents territoires de la francophonie numérique. Mais aussi et surtout de la relation de confiance qui s'est développée entre l'Awex et le CES depuis 2018, situe Chantal De Bleu, directrice générale de l'Agence wallonne, présente dans le Nevada. Selon elle, les organisateurs de l'événement ont particulièrement apprécié que la délégation wallonne n'ait pas annulé son déplacement jusque dans le Nevada malgré les difficiles circonstances sanitaires. "Son passage est très important pour la visibilité de nos entreprises, encore plus puisqu'il était accompagné de sa propre équipe média qui relaiera les images à un niveau international", a encore souligné Chantal De Bleu. Elle se félicite d'avoir réussi à le faire aller à la rencontre des start-ups. "Ca n'arrive en effet pas tous les jours!", a-t-elle insisté.  Le culot belge a donc payé. Et pourrait même déboucher sur une mise en valeur plus importante encore d'une start-up belge l'an prochain. Les responsables de Levita, une entreprise développée par des magiciens qui ont créé des vitrines promotionnelles permettant de faire léviter des objets, ont profité de l'étonnement de Gary Shapiro par rapport à leur produit pour lui proposer d'en installer un à l'entrée du salon lors de l'édition 2023. Le patron du CES s'est montré intéressé, partageant même sa carte de visite personnelle avec la délégation de Levita. Les 15 PME et start-ups wallonnes ont encore deux jours, jusqu'à vendredi soir, pour faire parler leur culot et leur savoir-faire afin de se faire (davantage) connaître en dehors des frontières belges. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info