Supprimer la cotisation spéciale pour inciter les gens à travailler plus

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Le gouvernement fédéral reprend vendredi en réunion plénière ses travaux budgétaires. Plusieurs propositions sont évoquées depuis quelques jours. Le vice-Premier ministre CD&V et ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, est revenu avec la suppression de la cotisation spéciale pour la sécurité sociale, dont tous les travailleurs doivent s'acquitter, mise en place en 1994 à l'époque de Jean-Luc Dehaene et du Plan global de crise.La mesure viserait à inciter les gens à travailler plus. Le ministre a cité plus particulièrement le cas de personnes qui passeraient d'un temps partiel à un temps plein. "Nous devons faire en sorte que travailler plus soit récompensé", a souligné M. Van Peteghem, à son arrivée au conseil des ministres.  Une autre idée circule: celle de supprimer l'avantage fiscal sur les comptes d'épargne qui sont exonérés de précompte sur les intérêts. Elle a été écartée par le ministre des Finances. "Un parti a mis cela sur la table mais, selon moi, ce n'est pas une option", a-t-il dit. Le gouvernement a un agenda chargé. Le conseil des ministres doit approuver les ambitions et engagements de la politique climatique fédérale pour la période 2021-2030, qui prévoit une trajectoire de réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre. Il reprendra ensuite ses travaux budgétaires. Ceux-ci se prolongeront durant le week-end et sans doute le début de la semaine prochaine. Le Premier ministre, Alexander De Croo, est attendu mardi à 14h à la Chambre pour le traditionnel discours de politique générale. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info