TC Charleroi - Cinq et dix ans de prison requis pour traitements inhumains sur un bébé de trois mois

Publié le à CHARLEROI (BELGIUM)

Le ministère public a requis vendredi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi, des peines de respectivement 5 et minimum 10 ans de prison contre Nancy L. et Scotty F. Ces derniers sont poursuivis pour traitements inhumains et coups et blessures sur leur enfant de trois mois, qui a gardé des séquelles des sévices infligés.Les faits ont été commis en octobre et décembre 2019. Le 21 décembre, la victime avait été transportée en milieu hospitalier. Scotty F. a admis avoir, ce jour-là, mis deux doigts dans la gorge de son fils dont il ne supportait plus les pleurs. Le bébé s'était mis à convulser avant de faire un arrêt respiratoire. Transporté en milieu hospitalier, l'enfant avait été plongé dans un coma artificiel durant un mois. Atteint du syndrome du 'bébé secoué', il est désormais sujet à des crises d'épilepsie. D'après le ministère public, le père a commis d'autres actes violents. "Il l'étranglait, lui distribuait des claques, le secouait, le lançait dans son parc, lui écrasait la figure contre le divan ou l'enfermait dans la garde-robe." Face au tribunal, Scotty F. a expliqué qu'il prenait de la cocaïne. "Je m'énervais souvent. Je l'ai frappé à plusieurs reprises, mais juste des petites tapes", a-t-il minimisé. Pour le procureur, Nancy L. a couvert les agissements de son compagnon en prétendant à tout le monde que tout se déroulait pour le mieux au sein de la famille. "Elle disait que son compagnon ne se droguait pas, que l'enfant n'était pas battu. À son père et aux services sociaux, elle disait que le petit était tombé lorsqu'il avait des bleus. Quand le père était en prison, elle a dit aux policiers qu'elle ne le voyait plus alors qu'elle lui a apporté à plusieurs reprises des stupéfiants. Elle a refusé l'aide d'une maison de maternelle et celle de ses parents." Le ministère public s'est en outre montré inquiet pour le second enfant du couple, né récemment. Une peine de minimum 10 ans de prison ferme a été réclamée contre Scotty F., qui comparaît détenu. Pour Nancy L., une peine de 5 ans de prison, sans s'opposer à un sursis probatoire, a été requise. Les deux avocates de la défense ont contesté traitement inhumain. Le conseil de la mère a évoqué une femme battue, profondément amoureuse de son compagnon., et l'acquittement. Jugement le 23 décembre. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info