Tommy McCarthy brise le rêve européen de Bilal Laggoune

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

The "Mack Attack" McCarthy avait prévenu Bilal Laggoune jeudi à la pesée (90 kilos tous les deux), qu'il comptait le mettre k.o au premier round ce samedi soir à la Wembley Arena, et s'emparer ainsi du titre vacant de champion d'Europe EBU (European Boxing Union) des poids lourds-légers (entre 79,378 et 90,719 kg), la catégorie du champion du monde WBA Interim Ryad Merhy. Il lui aura cependant fallu plus de trois minutes, et même douze fois trois minutes, pour récupérer, aux points, la ceinture abandonnée par le Britannique Lawrence Okolie, qui l'avait obtenue en battant notre compatriote Yves Ngabu (k.o technique 7e round) à l'O2 Arena de Londres le 26 octobre 2019, avant d'y renoncer pour viser le titre mondial WBO (contre le Polonais Krzysztof Glowacki le 12/12).Deux juges sur trois, le Danois Jan Christensen (116-112) et le Britannique Mark Lyson (116-113), ont donné la victoire à McCarthy, alors qu'aucun des deux prétendants n'avait pris le dessus sur l'autre, pour le juge belge Daniel Van de Wiele (114-114). Laggoune a remporté trois des quatre premiers rounds, et cinq en tout, dont le dixième et le onzième. L'Alostois, qui vit à Assenede avec sa femme et son fils Louis, a dû rester une semaine confiné à l'Hôtel Hilton, et renoncer au gâteau d'anniversaire dont il s'était contenté de souffler les 28 bougies mercredi. Il n'avait plus boxé depuis onze mois (il avait battu le Bosnien Elvis Smajlovic par k.o technique au 3e round, le 2 novembre 2019 à Mariakerke). Il s'agit de sa deuxième défaite, pour 26 victoires et deux nuls, dont celui enregistré lors de son premier championnat d'Europe contre l'Ukrainien Dmytri Kucher, il y a tout juste cinq ans à Gand. McCarthy, 29 ans, dont c'est la 17e victoire, pour deux défaites, n'avait plus boxé depuis le 11 octobre 2019, et sa victoire aux points contre l'italien invaincu Fabio Turchi, qui lui a valu la ceinture WBC internationale des lourds-légers. Ce titre, et celui décroché samedi, lui ouvrent la route d'un championnat mondial. Le tenant du titre congolais Ilunga Makabu est prévenu. On rappellera que la tête d'affiche de ce gala à huis clos monté par Matchroom Boxing est le combat des lourds qui doit opposer le Britannique Dereck Chisora, 36 ans, champion intercontinental WBO (32 victoires dont 23 avant la limite, et neuf défaites) et l'Ukrainien Olseksandr Usyk, champion olympique en 2012 et ex-champion du monde WBO, WBC, IBF et WBA des lourds-légers, toujours invaincu à 33 ans avec 17 victoires, dont 13 obtenues avant la limite. Ce choc était initialement programmé en mai, mais avait dû être reporté en raison de la situation sanitaire au Royaume Uni. Usyk convoite la ceinture IBF d'Anthony Joshua, et aura donc plus à perdre que Chisora dans ce combat. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info