Toujours pas de percée dans le conflit social chez ArcelorMittal à Gand

Publié le à Gand (Belgique)

Les négociations entre les syndicats et la direction de l'usine ArcelorMittal de Gand n'ont pas encore abouti. Depuis mercredi, une partie des travailleurs a arrêté le travail et l'usine fonctionne au ralenti. La direction reconnaît le problème et a tenté un rapprochement jeudi. Le mécontentement est une conséquence de la crise du coronavirus. Les travailleurs ont continué à travailler et demandent une indemnisation pour le risque encouru, maintenant que le géant de l'acier récolte les fruits de la reprise économique.Le travail à l'usine s'organise en rotation et une nouvelle équipe doit prendre le relai vendredi. Il est probable que tous les travailleurs ne prendront pas leur service. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info