Tour d'Italie - Un Danois qui rit, un Danois qui pleure

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Jakob Fuglsang (Astana), 100e seulement de la première étape du Tour d'Italie disputée sous la forme d'un contre-la-montre de 15,1 km entre Monreale et Palerme en Sicile, a terminé à 1:47 de Ganna le vainqueur du jour, mais surtout à 1:21 du Britannique Geraint Thomas (Ineos Grenadiers), favori de ce Giro tout comme lui. "C'est un jour à oublier. Avant tout, le plus important, j'espère que Miguel Angel Lopez se rétablira au mieux. Il nous manquera sans aucun doute pour ce Giro. C'était un chrono dur qui a été rendu dangereux par le vent", a commenté le Danois. "Espérons que nous aurons plus de chance avec nous demain (dimanche)." Le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana), 3e du Giro il y a deux ans, a chuté après 9 kilomètres dans une large artère de Palerme et a été contraint à l'abandon. Etonnant 3e, un autre Danois, Mikkel Bjerg (EAU-Team Emirates), seulement 21 ans, était lui "très content", pour débuter son premier grand Tour. "C'est sans doute le résultat le plus probant de ma carrière depuis que je suis professionnel. Dans la côte, j'ai essayé d'avoir un coup de pédale régulier en cherchant à garder de l'énergie pour le final, très rapide sur les six derniers kilomètres. Le vent a joué aussi. Mais Ganna était à un autre niveau." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info