Tour Down Under - Richie Porte domine pour la 6e fois la Willunga Hill, Impey vainqueur final

Publié le à WILLUNGA HILL (Australie)

Richie Porte (Trek-Segafredo) s'est imposé au sommet de la Willunga Hill pour la sixième fois de sa carrière dimanche à l'arrivée de la 6e et dernière étape du Tour Down Under cycliste. Le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton-Scott), 3e de l'étape derrière le Néerlandais Wout Poels (Sky), remporte pour la seconde année consécutive cette première épreuve du WorldTour de l'année. Impey s'impose au final avec 13 secondes d'avance sur Porte, qui termine deuxième pour la quatrième fois. Poels est 3e à 17 secondes. Dries Devenyns (Deceuninck-Quick Step) se classe premier Belge, à la 10e place, à 40 secondes. Au moment d'aborder cette ultime étape dont l'arrivée était jugée au sommet de la Willunga Hill, une montée de 2,9 km avec une pente ascendante de 7,4 % en moyenne, le Néo-Zélandais Patrick Bevin (CCC) occupait la tête du classement avec 7 secondes d'avance sur Impey et 16 sur Luis Leon Sanchez. Bevin, victime d'une chute samedi, a longtemps hésité à prendre le départ. S'il a décidé de s'aligner il a connu une journée difficile. Il a franchi la ligne en 80e position à 5:41 et a plongé au général au 41e rang à 5:38 d'Impey. Pour la deuxième fois dans ce Tour Down Under, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) est parti à l'attaque. Il a reçu l'aide de Nick White (UniSA-Australie), Alex Dowsett (Katusha Alpecin), Danny van Poppel (Jumbo-Visma), Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Gediminas Bagdonas (AG2R) et Jasha Sütterlin (Movistar). Le peloton a contrôlé et n'a jamais laissé l'avance monter en flèche. Les fuyards étaient des oiseaux pour le chat et au premier passage sur la Willunga Hill, leur aventure était terminée. Un duo du Team Sky a été le premier à s'employer dans la montée. Kenny Elissonde et Poels ont franchi le sommet en tête. Avec encore 20 km à effectuer et le vent de face, ils se sont relevés. Le trio Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Héctor Carretero (Movistar) et Tomasz Marczynski (Lotto Soudal) a ensuite tenté l'aventure mais a échoué à 10 km de la fin. Dans la dernière montée, Dylan van Baarle et encore Elissonde ont ouvert la voie pour leur leader Poels. Celui-ci semblait parti vers la victoire jusqu'à ce que Porte rejoigne le Néerlandais à 1,3 km du but. Seul Impey a réussi à combler l'écart et à rejoindre le duo. Porte avait encore de la réserve et une nouvelle accélération lui a permis d'aller chercher la victoire, la première sous son nouveau maillot de Trek-Segafredo. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.