Toutes les opérations non-urgentes doivent être reportées

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Toutes les opérations non-urgentes prévues ces quatre prochaines semaines doivent être reportées, a annoncé vendredi le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) au cours d'une conférence de presse détaillant les mesures décidées dans la nuit de jeudi à vendredi par le comité de concertation. "Mais les opérations urgentes sont maintenues", a-t-il ajouté. "Si vous avez besoin de soins urgents, allez-y. Vous ne serez pas contaminés dans les hôpitaux." La mesure sera évaluée dans deux semaines. Le ministre a ensuite annoncé avoir demandé une augmentation du nombre de lits disponibles à partir du 2 novembre. La capacité sera portée à 1.200 lits en soins intensifs consacrés aux patients atteints de la Covid-19 et à 7.200 lits "normaux". De manière générale, la capacité générale de lits en soins intensifs passera de 2.000 à 2.300. "Cela créera une certaine marge de manoeuvre", a souligné M. Vandenbroucke. Le ministre a enfin annoncé que l'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek allait dorénavant accueillir tous les nouveaux brûlés, afin de soulager les autres établissements hospitaliers. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info