Trente trois concurrents ont pris le départ du 9e Vendée Globe aux Sables d'Olonne

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

L'Allemand Boris Hermann s'est élancé en tête au départ de la 9e édition du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire sans escale, ni assistance au large dimanche après midi aux Sables d'Olonne. Prévu dimanche à 13h02, le départ a été retardé de 1h18 en raison du brouillard. Lorsque celui-ci s'est levé, il a laissé la place à un magnifique ciel bleu et une mer calme. Après Hermann, c'est rapidement Louis Burton (Bureau Vallée 2) qui s'est porté en tête de cette flotte de 33 skippers de neuf nationalités différentes à bord de leur Imoca 60 pieds (monocoques de 18m29). Parmi eux six femmes. Il n'y avait que sept femmes au départ sur l'ensemble des huit premières éditions. Le record de cette épreuve appartient depuis la 8e édition à Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), vainqueur de l'édition 2016-2017 en 74 jours, 3 heures 35 minutes et 46 secondes. Les voiliers de nouvelle génération, dotés de foils, pourraient passer sous la barrière de 70 jours. Les trois favoris de cette course sont les Français Jérémie Beyou (Charal) et Charlie Dalin (Apivia) et le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) dont c'est la cinquième participation. . (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info