Troubles en Equateur - Le président Moreno accuse Maduro et Correa d'être derrière la violence à Quito

Publié le à QUITO (ECU)

Le président équatorien Lenin Moreno a accusé samedi son prédécesseur Rafael Correa, installé en Belgique, et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro de "diriger" les actes de violence à Quito, au terme d'une journée marquée par des attaques contre des médias et un bâtiment public."Des forces obscures, liées à la délinquance politique organisée et dirigées par Correa et Maduro, avec la complicité du narcoterrorisme, de bandes criminelles, de citoyens étrangers violents, ont causé une violence jamais vue auparavant" dans la capitale, a déclaré lors d'une allocution télévisée le président, confronté depuis 11 jours à une grave crise sociale après l'annonce de réformes liées à un prêt du FMI. Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène tiendront dimanche leur première réunion de dialogue à Quito, ont annoncé samedi les Nations unies et la Conférence épiscopale. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info