Trump gracie une suffragette américaine

Publié le à WASHINGTON (USA)

A l'occasion du 100e anniversaire du droit des femmes à voter, le président Donald Trump a annoncé qu'il graciait la suffragette américaine Susan Anthony, arrêtée pour avoir glissé un bulletin dans l'urne en 1872. Le 18 août 1920, le droit de vote a été accordé aux femmes américaines par la ratification du 19e amendement de la Constitution. Lors d'une cérémonie à la Maison Blanche célébrant le centenaire de cet événement, Donald Trump a annoncé qu'il accorderait une grâce posthume "complète" à Susan Anthony. En 1872, cette militante avait été arrêtée dans l'Etat de New York pour avoir tenté de voter lors de l'élection qui a vu réélire Ulysse Grant. "Pourquoi est-ce que ça a pris si longtemps?", a interrogé Donald Trump en annonçant la grâce. Le milliardaire républicain, qui affronte le démocrate Joe Biden dans les urnes le 3 novembre, s'efforce de gagner le soutien des femmes afin de décrocher un second mandat. Il a récemment assuré que "la femme au foyer de banlieue" voterait pour lui. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info