UE: le Conseil de la technologie maintenu avec Washington malgré la colère de Paris

Publié le à Bruxelles

L'Union européenne a confirmé jeudi le maintien de discussions sur le commerce et les technologies prévues la semaine prochaine avec les États-Unis, malgré la crise diplomatique déclenchée par la rupture d'un contrat de vente de sous-marins français.Paris laissait planer un doute quant à un possible report du Conseil du commerce et de la technologie de Pittsburg prévu le 29 septembre, en réponse au pacte AUKUS scellé entre l'Australie, la Grande-Bretagne et les États-Unis, rompant de fait un contrat de plusieurs milliards de dollars au détriment de la France. Mais Bruxelles a annoncé que la rencontre aurait bien lieu, au lendemain d'un échange téléphonique qui devait alléger les tensions entre le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Joe Biden.  "Les alliances stratégiques sont faites pour bâtir des visions communes mais aussi pour surmonter les difficultés" a tweeté Valdis Dombrovskis, le commissaire européen au Commerce.  L'Union européenne s'est montrée solidaire de la France après le rappel de son ambassadeur à Washington, mais nombre de ses pays membres s'inquiétaient de l'escalade des tensions qui pouvaient mettre à mal les relations avec l'administration Biden.  Le Conseil du commerce et de la technologie entre l'UE et les États-Unis avait été mis sur pied lors d'un sommet en juin dernier, avec pour but de s'accorder sur les stratégies de régulation des géants du numérique et de défendre les valeurs démocratiques sur internet. Une demande des Européens après des années de tensions dans la coopération commerciale transatlantique sous la présidence de Donald Trump. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info