UE: un Conseil des Affaires étrangères extraordinaire ce vendredi

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l'Espagnol Josep Borrell, a indiqué mercredi sur Twitter qu'il allait convoquer un Conseil de l'UE extraordinaire consacré aux Affaires étrangères pour vendredi après-midi, à la suite des inquiétudes européennes sur l'élection présidentielle au Bélarus et les activités turques en Méditerranée orientale. "Nous discuterons de problèmes urgents et envisagerons la situation en Méditerranée orientale, l'élection présidentielle au Bélarus, ainsi que les développements au Liban", après les explosions meurtrières de la semaine dernière, ajoute Josep Borrell. La Grèce avait notamment, mardi, appelé à une réunion en urgence des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'UE. Athènes estime qu'Ankara viole ses droits souverains en ayant envoyé un nouveau navire en Méditerranée orientale, en eaux grecques selon Athènes, pour y faire de la recherche de gisements d'hydrocarbures. Les forages turcs en Méditerranée, notamment au large de Chypre, créent depuis des mois de vives tensions. L'UE les juge illégaux et a déjà créé un cadre de sanctions permettant de viser directement les personnes et entités impliquées dans des forages d'hydrocarbures dans les eaux territoriales chypriotes. L'élection au Bélarus, qui a eu lieu dimanche, est également un vif sujet d'inquiétude. L'UE a dénoncé mardi le résultat officiel de cette présidentielle, jugée "ni libre ni équitable" et a averti de possibles sanctions contre les responsables de la répression. Dans les jours suivant le scrutin, les manifestations ont été réprimées avec une violence "disproportionnée et inacceptable" des autorités, avait aussi dénoncé Josep Borrell. La réunion de vendredi se fera via vidéoconférence, selon son porte-parole. Cela ne permet pas de prendre des décisions, mais les ministres peuvent donner le feu vert à des groupes de travail pour commencer la préparation de "conclusions" adoptées par procédure écrite, a-t-on précisé de source européenne. "Cela peut accélérer le processus pour l'adoption d'actions concrètes", a-t-on expliqué de même source. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info