Un conseiller de Trump en désaccord avec la stratégie du président sortant

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Chris Christie, proche conseiller du président américain sortant Donald Trump, estime que le milliardaire a pris "une mauvaise décision stratégique et politique" en criant à la fraude et en déclarant vouloir saisir la Cour suprême, a-t-il déclaré à la chaîne ABC News. Pour Chris Christie, ancien procureur et gouverneur du New Jersey, le président n'avait aucune raison de se plaindre. "Tous les votes qui sont arrivés doivent pouvoir être comptés." En Pennsylvanie, le tribunal a décrété que tous les votes par correspondance qui arrivaient jusqu'à trois jours après les élections, pouvaient encore être comptabilisés. Ce qui n'est pas du goût des républicains. "On peut en discuter, mais plus tard. Ce soir, ce n'était pas le moment de soulever ce point", déclare Chris Christie. "Il faut laisser la procédure se poursuivre avant de prétendre que des erreurs ont été commises. En le clamant prématurément, il a affaibli sa crédibilité pour signaler une éventuelle faute plus tard." Donald Trump a appelé plus tôt à arrêter le décompte des bulletins de l'élection présidentielle en s'arrogeant la victoire dans un scrutin pourtant encore indécis. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info