Un deuxième A330 ravitailleur en vol pour la flotte européenne MMF basée aux Pays-Bas

Publié le à BRUXELLES (OTAN) (Belgique)

Une flotte multinationale d'avions ravitailleurs en vol et de transport européens, la "MRTT Multinational Fleet" (MMF), a pris possession lundi de son second appareil, un Airbus A330 MRTT (pour ("Multi Role Tanker Transport"), a annoncé une agence spécialisée de l'Otan. Cet avion est arrivé à sa base d'attache, l'aérodrome de Eindhoven (sud des Pays-Bas), en provenance de l'usine d'Airbus Defence & Space (ASD, la filiale militaire du groupe européen), à Getafe, à la périphérie de Madrid, d'où sortent ces appareils après modification. C'est de Eindhoven qu'opérera à terme l'essentiel de la flotte multinationale de huit appareils, la "MRTT Multinational Fleet". La MMF rassemble les Pays-Bas, le Luxembourg, la Norvège, l'Allemagne, la Belgique - qui a signé en février 2018 un accord lui octroyant un millier d'heures de vol par an, soit l'équivalent d'un A330 MRTT pour un montant de 258 millions d'euros - et la République tchèque. Ces avions sont conçus pour réaliser des missions de ravitaillement en vol, de transport de passagers et/ou de fret et d'évacuation médicale (ou Medevac en jargon militaire). Les A330 MRTT sont acquis par l'agence de soutien et d'acquisition de l'Otan (la "NATO Support and Procurement Agency", NSPA) installée au Luxembourg. Ils appartiennent à l'Otan et seront immatriculés aux Pays-Bas, a rappelé la NSPA dans un communiqué. Le premier appareil a été livré le 30 juin dernier et a entamé ses vols de qualification. Les troisième et quatrième avions sont en cours de modification à l'usine Airbus DS de Getafe. Le dernier MRTT doit être livré d'ici la fin de 2024, mais une option existe pour élargir le contrat à trois avions supplémentaires, qui pourraient être financés par l'Espagne. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info