Une banquise en chocolat pour sauver la vraie banquise

Publié le à Gembloux (Belgique)

La chocolaterie Cocoatree et l'entreprise PlantC ont lancé vendredi à Gembloux l'opération "Sauvons la banquise de Lonzée". Jusqu'au 21 septembre, chacun pourra contribuer à la construction d'une banquise en chocolat, l'objectif étant de planter des arbres et des haies afin de protéger la vraie banquise.La belle histoire a commencé par la rencontre entre Geneviève de Cocoatree, qui fabrique du chocolat artisanal, bio et équitable à Lonzée, et Aricia, co-fondatrice de PlantC, une organisation gembloutoise qui s'est fixée pour mission de planter des arbres et des haies en Belgique afin de lutter contre le réchauffement climatique et préserver la biodiversité. Geneviève et son compagnon avaient déjà imaginé le concept de banquise en chocolat, récolter des dons pour PlantC dans ce cadre est donc rapidement apparu comme une évidence. Concrètement, sur le site cocoatree.shop/banquise, il est possible de commander un kit "Protection climat" au prix de 12 euros, dont neuf euros sont reversés à PlantC. En retour, l'acheteur reçoit un morceau de banquise en chocolat sur lequel trône une praline en forme de bébé pingouin. Il est aussi possible d'acheter de plus grands pingouins (7,5 euros) afin de permettre à PlantC de planter encore plus d'arbres et de haies. L'action dure jusqu'au 21 septembre, à savoir le dernier jour de l'été. Chacun pourra ensuite venir retirer son morceau de banquise à la chocolaterie de Lonzée. Des formules sont aussi proposées pour les écoles et les entreprises. Les organisateurs espèrent pouvoir créer "la plus grande banquise en chocolat du monde". (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info