Une collision ferroviaire tue 32 personnes en Egypte

Publié le à Tahta

Au moins 32 personnes ont été tuées et 165 blessées vendredi dans une collision entre deux trains de voyageurs près de Sohag, dans le sud de l'Egypte, pays où ce type de drame mortel est récurrent.Vendredi soir, des dizaines de techniciens tentaient d'ôter des rails cinq wagons disloqués et endommagés, gisants près d'un canal dans le village de al-Samaa Gharb, à 460 km au sud du Caire, a constaté une correspondante de l'AFP sur place. Des images prises par une caméra de surveillance dans la matinée montrent une collision d'une extrême violence dans laquelle un wagon est projeté en l'air, dans un immense nuage de poussière. La scène montre des blessés et des personnes en sang, certaines visiblement coincées au milieu de débris et des sièges renversés, criant et pleurant. "Trente-deux citoyens sont morts (...) dans la collision de deux trains dans le district de Tahta, dans le gouvernorat de Sohag", a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué. Des renforts médicaux ont été acheminés du Caire et plus d'une centaine d'ambulances ont été mobilisées pour transporter les blessés vers les hôpitaux. Lors d'une conférence de presse vendredi soir à Sohag, la ministre de la Santé Hala Zayed a fait état de 165 personnes blessées et hospitalisées. Selon un communiqué de l'Autorité égyptienne des chemins de fer, le train Louxor-Alexandrie et le train Assouan-Le Caire roulaient sur la même voie dans le même sens. Ils sont entrés en collision après que des individus non identifiés "ont actionné dans plusieurs wagons le frein de secours" dans l'un des deux trains. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info