Une délégation américano-israélienne à Abou Dhabi à bord d'un vol historique

Publié le à ABOU DHABI (ARE)

Le "premier vol commercial" direct entre les Emirats arabes unis et Israël s'est posé lundi à Abou Dhabi en provenance de l'aéroport international David Ben Gourion de Tel-Aviv, quelques semaines après l'annonce de la normalisation des relations entre les deux pays. L'avion de la compagnie israélienne El AL, transportant une délégation américano-israélienne, a atterri à 15h39 locales (13h39 HB), après avoir survolé l'Arabie saoudite. La délégation est emmenée par Jared Kushner, conseiller à la Maison Blanche et gendre du président américain Donald Trump. "C'est un vol historique et nous espérons qu'il sera aussi le début d'un périple encore plus historique pour le Moyen-Orient et au-delà", a déclaré M. Kushner sur le tarmac de l'aéroport Ben Gourion, avant le décollage. A l'arrivée à Abou Dhabi, M. Kushner a indiqué que l'Arabie saoudite, qui n'a pas de relations avec Israël, avait autorisé ce vol à emprunter son espace aérien. "C'est la première fois que cela arrive et je tiens à remercier le royaume d'Arabie saoudite de l'avoir rendu possible", a-t-il déclaré. Un tapis rouge a été déroulé au bas de la passerelle du Boeing 737 frappé de l'étoile de David et dont le cockpit a été décoré des drapeaux israélien, émirati et américain et assurant le vol LY971. Peace, Salam, Shalom étaient écrits en anglais, en arabe et en hébreu sur le corps de l'appareil pour célébrer la nouvelle paix entre les deux pays. "Nous sommes ici pour transformer une vision en réalité", a déclaré pour sa part Meir Ben-Shabbat, le conseiller israélien à la sécurité nationale, en commençant son adresse en arabe par la formule consacrée "Salamo alaykoum" (que la paix soit avec vous). Il a souligné qu'il n'y avait pas de "limite" à la coopération future entre les deux pays, en citant divers secteurs où ils peuvent collaborer. Les Emirats arabes unis et Israël ont annoncé le 13 août un accord pour normaliser leurs relations, officieuses depuis des années, les Emirats devenant ainsi le premier pays du Golfe à changer le statut de sa relation avec Israël, et le troisième du monde arabe, après l'Egypte en 1979 et la Jordanie en 1994. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info