Une personnalité anti-Gafa à la tête de l'autorité de la concurrence américaine

Publié le à San Francisco

La juriste Lina Khan, réputée pour son hostilité aux monopoles des grandes plateformes technologiques, a pris ses fonctions comme présidente de l'agence américaine de la concurrence (FTC) mercredi, au moment où les autorités forment un front de plus en plus uni face à la Silicon Valley.Google et Facebook font face à plusieurs poursuites pour abus de position dominante, lancées sous l'administration Trump par des autorités fédérales et des coalitions d'Etats américains. Amazon est accusé d'entrave à la concurrence dans le commerce en ligne par le procureur de la capitale américaine Washington. Et diverses enquêtes sont en cours sur les trois mastodontes et leur voisin Apple. "Je suis reconnaissante au Sénat pour ma confirmation", avait tweeté Lina Khan mardi, après un vote où sa nomination par le président Joe Biden a reçu 69 voix pour et 28 voix contre. "Le Congrès a créé la FTC pour préserver une concurrence équilibrée et protéger les consommateurs, les travailleurs et les entreprises honnêtes des pratiques injustes et trompeuses. J'ai hâte de remplir cette mission avec vigueur et de servir le public américain", avait-elle ajouté. Cette professeure de droit à l'université de Columbia, à New York, a récemment fait partie d'une équipe de chercheurs chargés de produire un rapport pour la sous-commission antitrust de la Chambre des représentants. Dans un volumineux dossier sorti en octobre dernier, les spécialistes accusent les Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple) de monopoles et d'abus de position dominante dans leurs secteurs respectifs. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info