Une personne sur 10 combine voiture et vélo pour ses trajets domicile-travail

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La voiture reste le moyen de transport privilégié des Belges pour effectuer leur trajet entre leur domicile et leur lieu de travail, ressort-il du quatrième baromètre mobilité du prestataire de services en ressources humaines Acerta. Mais cet usage est de plus en plus souvent combiné avec un autre moyen de transport. Ainsi, près de 11,1% des travailleurs allient désormais voiture et vélo. En 2018, quelque 65% des travailleurs du secteur privé ont emprunté chaque jour la voiture pour leur trajet entre leur domicile et leur lieu de travail, ce qui constitue une diminution de 2,5% par rapport à l'année précédente. Cet usage se combine de plus en plus avec un autre moyen de transport. Ils ont été 11,88% à combiner la voiture avec un autre moyen de transport, principalement le vélo (11,1%). En 2018, 26,37% des travailleurs ont ainsi régulièrement opté pour le vélo, soit une nouvelle augmentation de 8,9% par rapport à l'année passée. Pour 14,12% des travailleurs, c'est même le vélo ou rien. Enfin, 8% des travailleurs ont régulièrement pris le train, le bus ou le métro. Pour 6,28% d'entre eux, le transport en commun est le seul moyen de transport utilisé pour se rendre au travail. L'enquête pointe également un statu quo dans le secteur des voitures de société. En 2018, 19,6% des employés disposaient d'un tel véhicule. "Les années précédentes, on observait une augmentation claire du nombre de voitures de société. Le statu quo de cette donnée constitue donc bel et bien une nouveauté", relève Benoît Caufriez, directeur d'Acerta Consult. "Nous y voyons deux explications possibles. La conjoncture économique favorable a entraîné d'une part une croissance importante en matière d'occupation en faveur d'employés qui effectuent plutôt des taches d'exécution et qui ne bénéficient donc pas traditionnellement d'une voiture de société. D'autre part, les travailleurs nouvellement engagés possèdent un avis plus critique que leurs prédécesseurs sur ce moyen de transport." Les données recueillies sont basées sur les données réelles des travailleurs en service auprès de plus de 40.000 employeurs issus du secteur privé, précise Acerta. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.