"Une vaccination prioritaire des enseignants n'évitera pas les clusters entre enfants"

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke n'a pas appuyé dimanche la demande des ministres de l'Enseignement de vacciner les enseignants en priorité. "Ce n'est pas en vaccinant les enseignants qu'on va limiter les clusters dans les écoles, car ce sont des clusters qui se développent entre les enfants", a souligné M. Vandenbroucke (Vooruit) sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL-TVi).Il a insisté sur la stratégie de vaccination actuelle, qui prévoit de traiter d'abord les plus vulnérables en fonction de leur âge et de leur état de santé, "ce qui prendra encore des semaines". Les ministres de l'Enseignement des trois Communautés (Caroline Désir, Ben Weyts et Lydia Klinkenberg) ont demandé cette semaine au fédéral de considérer le personnel enseignant comme groupe prioritaire pour la vaccination contre la Covid-19. Ils ont envoyé un courrier en ce sens au Premier ministre Alexander De Croo et au ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Vendredi, le comité de concertation (codeco) a chargé les ministres de l'Enseignement d'élaborer pour lundi une liste de mesures à court terme dans le but de limiter encore les risques de contamination à l'école. Le codeco a déjà décidé de rendre le port du masque obligatoire également en 5e et 6e primaires, ainsi que de reporter après les vacances de Pâques le retour au présentiel à temps plein, qui était prévu pour le 29 mars dans le 2e degré de l'enseignement secondaire. Un schéma tend à se répandre: les enfants attrapent le virus en classe, le transmettent à leurs parents qui, s'ils ne font pas de télétravail, le communiquent sur leur lieu de travail. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info