Ursula von der Leyen poursuit en Allemagne son isolement préventif

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen poursuit en Allemagne son isolement préventif entamé jeudi après-midi à Bruxelles, quand elle avait quitté précipitamment le sommet européen, a indiqué mardi son porte-parole en réponse à des questions de presse. L'Allemande avait encore été testée négative quelques heures avant son départ. Ce dernier avait été justifié par le fait qu'elle venait d'apprendre le résultat positif du test d'une personne avec qui elle avait eu un contact auparavant. Elle avait choisi de se mettre en isolement préventif, qui n'est pas une quarantaine. "Ce n'est pas du tout évident de se mettre en isolement au Berlaymont, avec tout le personnel qui travaille à l'étage où elle a ses bureaux et son logement", a commenté Eric Mamer, porte-parole en chef de la Commission européenne. Il a précisé que Mme Von der Leyen n'avait pas été en contact suffisamment rapproché, longtemps et sans masque avec la personne contaminée pour devoir se mettre en quarantaine, aux termes des règlementations belges. L'isolement préventif est une mesure volontaire, a insisté le porte-parole. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info