Vandenbroucke veut des mesures supplémentaires pour l'attractivité du métier d'infirmier

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) veut des mesures supplémentaires pour augmenter l'attractivité du métier d'infirmier, a-t-il affirmé mardi en commission Santé de la Chambre, où il était interrogé à la suite d'un rapport du KCE à ce sujet.Selon cette étude du centre d'expertise des soins de santé, quelque 20% des infirmiers en soins intensifs sont à haut risque de burn-out généralisé. Et quelque 40 à 45% d'entre eux ont un haut risque de développer l'un ou l'autre symptôme, comme l'épuisement émotionnel, la dépersonnalisation ou encore le diminution des compétences. Le KCE appelle à la mise en place d'urgence d'un plan pour les métiers infirmiers, singulièrement dans les soins intensifs, afin de le rendre plus attractif. Ce plan doit, selon le rapport, comprendre entre autres une revalorisation salariale et une amélioration des conditions de travail. "Ce rapport est très important", a commenté Frank Vandenbroucke. "Il évoque une situation très difficile. Les mesures actuelles ne suffiront pas. Il s'agit d'un épuisement consécutif à la crise Covid combiné à une pénurie sur le marché du travail." Selon le ministre, un large éventail d'aspects doivent être pris en compte, tels que l'organisation du travail, la formation, la rémunération et la valorisation des prestations extraordinaires. Tout d'abord, le ministre veut aboutir sur l'agenda en cours. Celui-ci concerne le montant de 100 millions d'euros dégagé lors du dernier accord social qui devrait profiter aux infirmiers spécialisés disposant d'un titre professionnel particulier. On parle d'une revalorisation de 250 euros brut par an. Le ministre espère clore ce dossier d'ici deux semaines. Ensuite, le ministre veut ouvrir un nouvel agenda avec une concertation tripartite avec les partenaires sociaux. Il envisage également de discuter de l'attractivité des métiers de la santé avec ses homologues des entités fédérées au sein de la conférence interministérielle santé. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info