Venezuela: le Parlement appelle à une mobilisation pour un "gouvernement de transition"

Publié le à CARACAS (VEN)

Le Parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l'opposition, a appelé vendredi à une mobilisation le 23 janvier en faveur d'un "gouvernement de transition", au lendemain de l'investiture du président Nicolas Maduro pour un deuxième mandat contesté.Le président de cette assemblée, Juan Guaido, a rappelé devant un millier de partisans réunis à Caracas que la Constitution vénézuélienne lui donnait la légitimité pour assumer le pouvoir dans le cadre d'un gouvernement de transition. Le 5 janvier, le Parlement s'est déclaré seul pouvoir légitime et a annoncé qu'il allait former un "gouvernement de transition" avant d'organiser de nouvelles élections. "Est-il suffisant que nous nous en tenions à la Constitution sous une dictature? Non. Le peuple vénézuélien, l'armée et la communauté internationale doivent nous porter au pouvoir", a déclaré M. Guaido. Le président du Parlement a appelé à une "grande mobilisation dans tous les coins du Venezuela" le 23 janvier prochain. La date fait symboliquement référence au 23 janvier 1958, date de la chute du dictateur Marcos Perez Jimenez. Une partie de l'opposition a demandé à Juan Guaido de prêter serment comme président en raison de la "vacance du pouvoir" qui existe, selon elle, après le rejet du deuxième mandat de Maduro par les députés et une bonne partie de la communauté internationale. Jeudi, Nicolas Maduro a été investi pour un deuxième mandat de six ans devant la Cour suprême, et non devant le Parlement comme le prévoit la Constitution. Depuis l'installation des députés début 2016, les décisions du Parlement sont systématiquement annulées par la Cour Suprême, composée de fidèles du régime. Dans la pratique, le Parlement a été remplacé par une Assemblée constituante 100% chaviste. Nicolas Maduro, soutenu par le haut-commandement de l'armée, a été réélu le 20 mai à l'issue d'un scrutin boycotté par l'opposition qui en rejette les résultats, tout comme les États-Unis, le Canada, l'Union européenne et de nombreux pays d'Amérique latine. L'opposition a dénoncé des pressions sur les électeurs et pointe l'abstention historique (52%). (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes beaucoup plus exigeant envers votre entourage. Tout le monde n’est pas parfait comme vous !

Taureau

Au travail, vous avez de bonnes idées. Les mettre en application est beaucoup plus difficile.

Gémeaux

Aujourd’hui, vous appréciez la routine dans votre vie de couple ou de famille. Vous avez besoin de calme.

Cancer

Un bon esprit de compétition aiguise votre détermination professionnelle.

Lion

Vous pouvez compter sur de belles retrouvailles, amicales ou familiales. Vous êtes comblé.

Vierge

Vous êtes généralement bien ordonné, organisé. Votre sens du détail est à toute épreuve. Aujourd’hui, vous démontrez tout le contraire.

Balance

Ne laissez pas passer votre chance si vous êtes un cœur à prendre. Ouvrez l’œil, car quelqu’un s’intéresse à vous.

Scorpion

Votre générosité risque de vous coûter cher aujourd’hui. Fixez-vous des limites !

Sagittaire

Vous tendez à vous laisser endormir dangereusement par quelqu’un. Réagissez au plus vite.

Capricorne

Vous prenez un engagement financier important. Vous mesurez bien l’importance que votre décision peut engendrer.

Verseau

Vos responsabilités professionnelles sont relativement lourdes. Vous ajoutez une nouvelle corde à votre arc.

Poissons

En couple, vous mettez tout à plat. Une bonne explication vous permet de repartir à deux sur de nouvelles bases.

Facebook