Venezuela: le Parlement demande l'expulsion de l'ambassadrice de l'UE

Publié le à CARACAS (VEN)

Le parlement vénézuélien, dominé par le parti du président Nicolas Maduro, a demandé mardi au gouvernement d'expulser l'ambassadrice de l'Union européenne en riposte aux nouvelles sanctions de l'UE contre 19 fonctionnaires.L'Assemblée nationale a approuvé un "accord de rejet" de ces sanctions et prévoit d'"exhorter" le chef de l'Etat à "déclarer persona non grata la cheffe de la délégation diplomatique" de l'Union européenne, Isabel Brilhante Pedrosa, afin de procéder à son "expulsion". Le texte, approuvé à l'unanimité par les députés, demande également une révision de l'accord sur la présence de la représentation européenne à Caracas. "Je vote des deux mains pour que la représentante de l'Union européenne soit déclarée persona non grata", a déclaré le président de l'Assemblée nationale, Jorge Rodriguez, avant d'appeler au vote. L'Union européenne a sanctionné lundi 19 hauts fonctionnaires du régime de Nicolas Maduro pour leur rôle dans des actes et décisions portant atteinte à la démocratie et à l'Etat de droit au Venezuela. La décision, validée par les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, porte à 55 le nombre total de responsables et hauts fonctionnaires du gouvernement de Nicolas Maduro sanctionnés par l'UE (interdiction de voyager et gel des avoirs sur le territoire de l'Union). (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info