Vente de VOO: la décision communiquée aux syndicats mi-novembre

Publié le à Liège (Belgique)

L'inquiétude est toujours de mise à la Centrale nationale des employés (CNE)  dans le cadre de la procédure de vente du câblo-opérateur VOO. Le management refuse toujours de négocier une garantie d'emploi pour les travailleurs actuels, a encore expliqué mardi à l'agence Belga, Youssef Chihab, secrétaire permanent à la CNE. Le choix du repreneur devrait être annoncé à la mi-novembre. La CNE craint toujours des licenciements perlés, en fonction du repreneur qui sera désigné, malgré les propos rassurants d'Enodia à ce sujet. Le conseil d'entreprise inter-sièges (VOO, Be TV et WBCC) n'a par ailleurs pas encore permis aux syndicats de savoir qui sont les candidats qui ont remis des offres ni leur nature.Un nombre limité d'acteurs au rachat de VOO a été retenu, a toutefois communiqué de son côté lundi le groupe Nethys, sans préciser leur nombre. On y retrouverait certains opérateurs belges ainsi que des fonds d'investissement, ce qui contribue à faire grandir les craintes du syndicat vert.  "Il est possible qu'il y ait des doublons si le repreneur opère sur le même secteur et dans ces cas-là, est-ce que l'employeur va en priorité licencier ou essayer de former ou de placer ces personnes dans d'autres endroits ? Les travailleurs sont inquiets et veulent certaines garanties", demande le représentant de la CNE. Les offres finales seront remises fin du mois, aux alentours du 25 ou du 26 octobre. Le management souhaite en effet mettre davantage les candidats au défi afin qu'ils remettent une offre encore meilleure, rapporte encore la CNE. La décision devrait être annoncée aux syndicats à la mi-novembre. Le choix devrait ensuite être soumis aux autorités européennes de la concurrence, entraînant un délai supplémentaire dans le processus de vente. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info