Violences dans le centre de Liège - La police fait usage de gaz lacrymogènes contre les casseurs

Publié le à LIEGE (Belgique)

La police de Liège fait actuellement usage de gaz lacrymogènes contre les casseurs qui s'en sont pris à la police et à un fast-food du centre-ville samedi après-midi. Des pavés, des panneaux de signalisation, des chaussures et des bouteilles de verre sont lancés par les fauteurs de trouble en direction du cordon policier établi autour de la place Saint-Lambert.Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées par petits groupes samedi après-midi dans le centre-ville de Liège avec "l'intention de dégrader", explique la police locale. Un motard de la police de Liège a été pris à partie par des manifestants, place Saint-Lambert, dans le centre-ville de Liège. Il a été transporté à l'hôpital. Un autre agent a lui été blessé devant les Galeries Saint-Lambert. Les casseurs ont également saccagé le fast-food Mc Donald situé place de la République Française, à quelques mètres de là. Trois arroseuses et des pelotons de maintien d'ordre, prévus au cas où des incidents auraient lieu, se sont rendus sur place. Vers 16h00, le commissariat de Liège-Centre, situé rue de la Régence, a été caillassé, tout comme plusieurs véhicules de police situés dans les alentours. Selon la police de Liège, il s'agit de jeunes qui cherchent l'affrontement. Ils se déplacent en groupe et très rapidement. Certains se dirigent vers la place du Marché et la gare Léopold. Samedi vers 16h30, la situation n'était pas encore revenue à la normale. Les petits groupes de casseurs continuent de se déplacer rapidement et la police demande à la population de ne pas se rendre dans le centre-ville. Un important cordon policier est déployé autour de la place Saint-Lambert où une cinquantaine de casseurs sont rassemblés au niveau des arrêts du TEC. La police de Liège souligne que ce rassemblement "Black lives matter" était prévu dans le cadre de l'arrestation judiciaire pour rébellion d'une dame lundi matin, place Saint-Lambert à Liège. "La priorité va à la dispersion et à la sécurisation des citoyens coincés. Le bourgmestre a fait envoyer un message Be Alert aux commerçants du centre-ville pour fermer les magasins", a encore fait savoir la zone de police. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info