Violentes manifestations en Allemagne contre les logements chers

Publié le à BERLIN (DEU)

Jets de pierre, voitures de police brûlées: pour le troisième jour consécutif de violentes manifestations d'extrême gauche ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche à Leipzig en Allemagne pour dénoncer la hausse des prix de l'immobilier.Deux policiers ont été légèrement blessés et une quinzaine de personnes interpellées lors de ces incidents impliquant plusieurs centaines de protestataires, selon les forces de l'ordre. Au total neuf policiers ont été blessés en trois jours, après des rassemblements similaires déjà jeudi et vendredi, ont-elles précisé. Les manifestations et rassemblements, à l'initiative de sympathisants de l'ultra-gauche notamment, visent à dénoncer ce qu'ils perçoivent comme la "gentrification" de cette métropole de Saxe, dans l'Est du pays, avec le rachat de nombreux immeubles d'habitation par des groupes d'investisseurs financiers. C'est une opération de police cette semaine pour déloger des squatteurs de deux bâtiments qui a mis le feu aux poudres. La tension est particulièrement grande dans le quartier de Connewitz à Leipzig, où vivent de nombreux "autonomes" et sympathisants de l'ultra-gauche. Le maire de la ville, Burkhard Jung, a dénoncé les échauffourées. "Ce n'est pas en agressant les policiers et en mettant le feu à des barricades qu'on crée des logements", a-t-il dit à la chaîne de télévision ARD. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info