Visite royale à la maison médicale de Molenbeek La Passerelle en soutien aux soignants

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

Le roi Philippe a visité mercredi matin, pendant environ une heure, la maison médicale La Passerelle à Molenbeek-Saint-Jean afin de marquer son soutien et d'affirmer sa reconnaissance du travail effectué aux soignants qui sont en première ligne pendant la crise sanitaire. À son arrivée vers 09h45, le Roi a été accueilli à l'extérieur par la bourgmestre de la commune Catherine Moureaux et un médecin. A l'intérieur, ils sont restés au rez-de-chaussée et ont traversé la salle d'accueil pour se rendre dans une salle de consultation, où plusieurs médecins et soignants, une assistante sociale et des responsables de La Passerelle lui ont parlé des effets ressentis de la crise dans leur travail. "Souvent les gens considèrent Molenbeek comme le mauvais élève de la classe, alors que, nous, on voit que c'est une population qui vit dans des situations très difficiles et qui est plutôt la victime de cette crise", souligne Charles Goethals, coordinateur de La Passerelle. "Autant sur le plan social que sur celui de la santé, ces gens souffrent beaucoup à cause de cette pandémie. (...) Il y a beaucoup de gens fragilisés et isolés dans la commune, qui comptent parmi nos patients, et on essaie de ne pas les oublier. Certains ne viennent plus aux consultations et on va proactivement les chercher, pour des raisons psychologiques plus encore que médicales." La Passerelle est une maison de santé multidisciplinaire avec entre autres des médecins généralistes, des kinésithérapeutes, des infirmiers, des dentistes, des psychologues et des promoteurs de santé. Ils s'occupent d'environ 4.000 patients qui résident à Molenbeek-Saint-Jean et Koekelberg. Avec l'épidémie, un tri des patients est effectué par téléphone pour différencier ceux en suspicion Covid des autres. Ceux suspectés d'avoir contracté le virus vont bénéficier soit une consultation téléphonique soit d'une consultation dans l'espace dédié à l'extérieur du centre. La maison médicale permet notamment d'obtenir les prescriptions nécessaires pour réaliser des tests de dépistage. Des soignants d'autres services viennent renforcer les rangs des généralistes pour les assister dans la gestion de la crise sanitaire. "La 2e vague arrive sur les généralistes avant les hôpitaux et c'est maintenant déjà très dur à tenir", relève Charles Goethals. "Bientôt, la grippe et les maladies respiratoires vont s'ajouter au Covid. On se prépare, mais l'hiver va être très dur (...) La visite royale permet de diffuser ce message et cela pourrait influencer d'une manière ou d'une autre la prise en main de cette pandémie. On trouve aussi intéressant que le Roi puisse voir de ses propres yeux la situation telle qu'elle est dans différents services." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info