Woluwe-St-Lambert et Schaerbeek ouvrent jeudi chacune un centre de dépistage

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

Les communes de Woluwe-Saint-Lambert et Schaerbeek ouvriront toutes deux jeudi un nouveau centre de dépistage, respectivement dans les préfabriqués communaux situés rue de l'Athénée royal et dans la salle du Crossing située rue du Suffrage Universel à côté du parc Josaphat, ont annoncé mardi les cabinets de la bourgmestre faisant fonction à Schaerbeek Cécile Jodogne et du maïeur de Woluwe-St-Lambert Olivier Maingain. Le centre de Woluwe-St-Lambert sera mis à la disposition du laboratoire Eurofins-Labo VanPoucke, qui est accrédité par Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique en Belgique, pour procéder aux tests PCR. Ces deniers se feront sous forme de "drive in", les personnes étant invités à rester dans leurs véhicules. Les résultats seront disponibles sous 48 heures. Le centre sera accessible, uniquement sur rendez-vous préalables, aux personnes disposant d'une prescription de médecin ou d'un code d'activation transmis par le système de traçage Covid-19. La commune compte d'autres centres de prélèvement sur son territoire, à savoir les centres Globulis chaussée de Stockel, Malou au Mont Saint-Lambert, Univers Santé sur Gulledelle ou encore City-Labs avenue Marcel Thiry. Le centre de Schaerbeek sera lui organisé par la Croix-Rouge, en collaboration avec le CHU Brugmann. Il sera accessible sur rendez-vous, avec code PCR ou prescription médicale, du lundi au samedi, de 09h00 à 17h00. Cécile Jodogne avait exprimé la volonté de voir cette nouvelle antenne schaerbeekoise s'inscrire dans la stratégie de dépistage de la Commission communautaire commune COCOM. Nicholas Elles, porte-parole cabinet du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron, précise que ce dernier centre compte parmi les sept grands centres de dépistage déployés sur le territoire régional. Il s'ajoute à ceux du Heysel, de Pacheco, Bizet pour Anderlecht, Mérode, Albert et Molenbeek. Les centres restent pour l'instant dédiés aux personnes symptomatiques afin de respecter la limitation de 70.000 tests par jour posée au niveau fédéral pour permettre aux laboratoires de pouvoir suivre le rythme avec les analyses. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info