WTA Abou Dhabi - Kirsten Flipkens, qui souffre d'une déchirure du ligament, n'a pas renoncé à Melbourne

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Kirsten Flipkens (WTA 86) souffre d'une déchirure partielle du ligament talo-fibulaire antérieur, conséquence de sa chute vendredi lors de son match du 2e tour du tournoi WTA d'Abou Dhabi face à l'Américaine Sofia Kenin (WTA 4). La Campinoise, qui a fait le point sur son état de santé lundi, espère toutefois être de la partie à l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem, qui débutera le 8 février à Melbourne.Après avoir gagné le 1er set, Kirsten Flipkens avait dû abandonner dans le 2e set de son match face à Sofia Kenin. Elle avait chuté après avoir heurté un panneau publicitaire qu'elle n'a pas vu car elle reculait. La joueuse belge avait quitté le court avec la cheville bandée. Elle a passé une IRM et des radios dimanche, jour de son 35e anniversaire. "Je souffre d'une déchirure partielle (grade 2) du ligament talo-fibulaire antérieur", indique Kirsten Flipkens lundi sur son compte Instagram. "J'ai déjà commencé ma rééducation avec un physio ici à Abou Dhabi. Je fais de légers mouvements et de l'aquajogging. Ce n'est pas le début de saison que j'avais en tête après une très bonne pré-saison, mais je vais tout faire pour récupérer aussi vite que possible". Kirsten Flipkens espère être rétablie à temps pour la première levée du Grand Chelem, qui commencera le 8 février. "Et oui, l'objectif, c'est l'Open d'Australie", indique-t-elle. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info