WTA Istanbul - Mertens battue en finale par Cirstea : "Mes frappes manquaient de longueur"

Publié le à ISTANBUL (Turquie)

Elise Mertens (WTA 17) n'a pas réussi, dimanche, à ajouter un septième titre en simple à son palmarès au tournoi WTA 250 sur terre battue d'Istanbul, doté de 235.238 dollars. Tête de série n°1 du tableau, la Limbourgeoise, 25 ans, a échoué en finale contre la Roumaine Sorana Cirstea (WTA 67), 31 ans, qui n'avait plus triomphé sur le circuit depuis? 2008 ! Elle s'est inclinée 6-1, 7-6 (7/3) malgré un avantage de 5-2 dans le deuxième set."Ce n'était pas mon jour", a-t-elle avoué après sa défaite. "Je ne suis jamais parvenue à trouver le bon rythme. Je ne touchais pas la balle comme je le voulais. Il y a des jours comme ça où tout est plus difficile et c'est exactement ce qui s'est produit. Elle était très agressive et très régulière aussi, ce qui n'était pas toujours le cas par le passé, où elle avait des hauts et des bas. Les conditions de jeu étaient ardues, avec le froid et le vent, et mes frappes manquaient de longueur et de puissance, ce qui lui a permis de rentrer plus facilement dans le terrain (elle n'a réussi à frapper que 7 coups gagnants sur l'ensemble du match, ndlr). Néanmoins, je me suis battue. Dommage que je ne sois pas parvenue à empocher ce deuxième set, car on ne sait jamais ce qui aurait pu se produire. Mais bon, j'ai donné tout ce que j'avais." Elise Mertens quittera tout le même la Turquie avec un titre dans ses bagages, vu qu'après sa défaite en simple, elle a remporté la finale du double. Avec la Russe Viktoria Kudermetova (WTA 29), 24 ans, la N.1 belge a battu 6-1, 6-1 la paire japonaise composée de Nao Hibino (WTA 82) et Makoto Ninomiya (WTA 904). "J'aurais évidemment bien aimé m'imposer en simple, mais c'est plus qu'un lot de consolation", a-t-elle poursuivi. "Ce n'était pas facile de se remotiver, mais j'avais le sentiment que le courant passait très bien avec Kudermetova. Elle est nettement plus calme qu'Aryna (Sabalenka, la Biélorusse avec qui elle a gagné l'Open d'Australie, ndlr). Après ma finale du simple, je me suis mise en pilote automatique. Je suis passée entre les mains du kiné pour dénouer les muscles et je suis remontée sur le terrain. Et c'est sympa d'avoir gagné ce match." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info